VIDÉO GAY le TOPVersion MOBILE


SketboysArabes et Blacks TTBMMinetsPA GAYSportifsGaySMCrunchBoyFrench TwinksDomiAddictActeurs pornoTop Vidéos Gay


Les grosses teubs du fitness

Un jeune mec se fait brancher à la salle de sport par deux colosses. L'un est un méditerranéen hyper musclé, l'autre est son pote black monté comme un âne. Les fentes prises d'assaut le jeune gars sait qu'il va morfler et va bouffer de la queue comme jamais !

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Bonne lope (Rhône-Alpes, Lyon) le 2017-Feb-03 07:27:49 Bonne lope (Rhône-Alpes, Lyon) a dit

    LOPE A DISPO... TRES BONNE .. SANS TABOU. IDEAL POUR HOMMES MURS. ++++ UNIQUEMENT.
  • Bon d'élire le 2017-Feb-05 10:47:04 Bon d'élire a dit

    Samedi soir, j'avais envie de sortir en boîte, m'amuser, boire un peu, me laisser aller et surtout me trouver une bonne queue bien grosse et bien juteuse a pomper. Avec mes potes, Kamel, Karim, et Brahin ,nous sommes sortis en boîte pour écouter et danser sur de la r'n'b Habillées en lascars trankill, je dois dire que j'avais une grave envie de tirer mon coup. Pensant déjà au petit veinard qui aurait la chance de me ramoner jusqu'à m'éclater la rondelle...


    On arrive en boîte, une super fouille par le videur un beau beur d'1m 90 qui avait l'air d'apprécier de me fouiller à la vue de la grosse bosse qui se dessinait au niveau de sa braguette... Quelques verres se sont enchaînés, quelques pas de danse..., et voilà q'un petit Arabe qui avait compris la chose rentra dans les toilettes a son tour sorti sa queue, un beau morceau de 22 cm et une belle paire de couilles bien poilues. Il l'a prit entre ses doigts et me dit "tu en veux encore salope ? Approche toi et met toi à genoux" Vu le beau mec que c'était, 24 ans, peau mate, cheveux rasé, style banlieue. Chaud que je suis....Je lui obéis. Je me mets à genoux et commença à lui tailler une bonne grosse pipe je lécher son gros gland dur, large.


    En moins de deux, je me mis à lui astiquer son nœud en espérant qu'il me fasse goûter ... Après l'avoir sucé comme un ouf pendant 15 minutes,il me dit "penche toi salope". Je me retourna, il se plaça derrière moi après avoir frotté sa belle queue sur mon cul et entre mes lèvres, il se mit a mouiller du gland et me pénétra d'un coup sec en me claquant les seffes .


    D'un coup de cuisses, il m'ouvrit un peu plus les jambes et commença à me tringler comme un vrai keum. Je sentais sa queue glisser entre mes lèvres, son gland gros et large ouvrait bien mon abricot. Ses couilles tapaient sur mes lèvres, je jouissais comme une chienne en même temps, je sentais sa bouche sur mon cou, me traitant de grosse pute, ses mains en train de palper mes seins. Je sentais son gland devenir très large, je criai.


    Un orgasme m'atteint. Je tremblais, j'avais froid, j'avais chaud, je sentais sa queue exploser en moi.le cul bien casser. Il se posa sur moi, je le sentais hâler sur ma peau. J'étais vraiment dans la peau d'une bonne pute..... Juste après, il me dit "c' est pas fini ma petite salope, je te réserve une surprise. Met toi à genoux" me dit-il. Pensant qu'il voulait que je le fasse bander encore plus, j'obéis et finalement, il me pissa dessus. A ce moment-là, en voyant sa pisse couler sur moi, mon visage, mon corps entier, je compris que j'étais vraiment une bonne salope...
  • CA BOURGEONNE AU BOIS DE BOULOGNE le 2017-Feb-06 10:45:50 CA BOURGEONNE AU BOIS DE BOULOGNE a dit

    Le printemps est de retour et faut croire qu’on est vraiment des animaux. Dès le soleil pointe le bout de son nez, les mâles en manque de sexe pointent le bout de leurs queues dans les sous bois. Tu me connais, cousin, j’échappe pas à la règle !
    Moi mon coin favori pour les bons plans dépraves en plein air, c’est le Bois de Boubou. Des hectares de forêt pour des kilomètres de plaisirs interdits, de longues allées sombres où ,se croisent des travs en tenue légère, des lascar en manque de pilon, des bons pères de famille qui cherchent à se changer un peu de bobonne.

    Je kiffe de traîner des heures entières à travers les chemins crades où s’exposent les kleenex humides et les capotes usagées. A chaque croisement, des ombres de keumés en rut se frôlent, s’isolent, se cherchent et souvent se trouvent. Et si y’en a un que tu peux trouver facilement, c’est bien moi. Quand Scarlaone est dans la place, c’est obligé que tu passes !

    Quand je zone dans le Bois de Boubou, chaque mecs croisés est une proie potentiel pour calmer mon zob et assecher mes couilles. Toute façon il fait tellement sombre que tu peux jamais savoir si t’as à faire à un top model ou un cageot, seules les sensations comptent. Je m’arrête derrière les fourrés quand j’aperçois des keums en train de niquer et je kiffe grave d’aller m’incruster pour me chauffer la teub devant les keums en action. La semaine dernière je me suis retrouvé avec douze keumés en branle devant un trav en train de bouyave un quadra en costard. T’aurais vu le papa le bène en bas des jambes à se faire déchirer par le travelo les seins à l’air, du délire !!!
    Après quelques longues heures à mater tranquille tous les plans les plus hard qui se passent dans les coins sombres, j’ai le teub en feu et il est temps que je me soulage. Si ça tombe sur toi man, prépares toi à plus t’asseoir avant une semaine. Dans ces plans là, pas de blabla. Je chope un keumé derrière les fourrés et je le fous à genoux devant oim pour qu’il me pompe bien à fond. Je lui coince la tête avec mes mains et je lui défonce la face à grands coups de zboub.

    Puis j’attaque les choses sérieuses : je retourne le keum contre un arbre et je lui descends le fute sur les chevilles. J’enfile une capote vite fait et je le bouyave comme un psychopathe, sans pitié. Je veux qu’il gueule comme une meuf, qu’il se tortille de douleur et de plaisir au bout de ma grosse teub. Je nique à grands coups de reins jusqu’à ce que mes couilles viennent taper contre le boule qui m’est offert. Je tire le keumé par les cheveux et je lui balance des insultes dans le creux de l’oreille pendant que mon souffle rauque caresse sa nuque.

    En général je suis tellement och devant tout ce que j’ai pu mater que je mets pas longtemps à venir. Un petit quart d’heure de dosage intensif et je remplis la capote de jus avant de la balancer dans les fourrés. Je laisse ma proie effondré sur le sol, le cul en feu sans même lui dire un mot ; Je remballe le matos et je repars à l’aventure dans les allées sombres, histoire de voir si y’a moyen de remettre ça. Alors fais gaffe à toi si tu vas traîner un soir au Bois de Boubou, si tu tombes sur moi, tu t’en remettras pas !
  • Recherche jeune africain sympa (Île-de-France, Neuilly plaisance) le 2017-Feb-22 20:12:31 Recherche jeune africain sympa (Île-de-France, Neuilly plaisance) a dit

    J'aimerai rencontrer un jeune africain sympa pour amitiés et plus si affinitées
  • Recherche plan phantasme à realiser (Île-de-France, Paris) le 2017-Mar-22 10:21:58 Recherche plan phantasme à realiser (Île-de-France, Paris) a dit

    Homme européen désirant effectuer le phantasme suivant.:' je vous attends nu. Offert . Pret a sucer. amateur d'Africains, libre en semaine, en fin de journée.

Mots-clés populaires

Informations