VIDÉO GAY le TOPVersion MOBILE


SketboysArabes et Blacks TTBMMinetsPA GAYSportifsGaySMCrunchBoyFrench TwinksDomiAddictActeurs pornoTop Vidéos Gay


L'addiction au zob

Doryann Marguet a besoin d'être pris en main par un mec avec un bon zob bien gros et puissant. Le jeune Alexis Tivoli, bon chic bon genre, est celui qu'il lui faut : plein de vigueur et dominateur, il ne demande qu'à dresser et démonter un mec look hétéro et le soumettre à sa bite. Les gars se captent dans la remise et c'est un gros festin de bite : ils se la tètent comme des affamés. Doryann est en transe, ne pouvant plus s’arrêter de lécher et gober cette grosse bite, de sniffer et manger les couilles de son jeune Maître. Le bogosse poilu se met à 4 pattes. Il se sent revivre sous les coups de bite bourrins. Il finit par monter sur Alexis comme sur un cheval pour avoir un max de sensations dans le cul. Ca tape tellement fort que ça lui donne des orgasmes de barbare. Il asperge tout le torse d'Alexis de son sperme. L'odeur de jus chaud donne envie à l'actif d'éclabousser de sperme son pote. La gueule recouverte de semence, tremblant, Doryann redecouvre l'extase et l'addiction au zob.

Bogoss, Made in France, Mecs poilus, Jeunes mecs, French twinks, Grosse bite tbm, Citebeur

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Farid le 2017-Feb-05 10:39:45 Farid a dit

    Moi c'est Farid, boreubeu de 22 ans,1m79 pour 68 kg, sportif, imberbe, bien teubé 19*6 gros gland et surtout un bo cul bien ferme et musclé. Moi mon kiffe c'est de me faire enculer par mon gros vicieux de voisin Abdel. c'est lui qui Ma dépuceler le trou il y a 1 an et depuis je ne me prive pas de sa teub. Abdel c est pas de la tapette, il est pas canon mais il en jette mortelle . il la 15 ans de que moi, c'est une vraie bête dans tous les sens du terme, il est très poilu, bien. Barraqué et un sacré mastard entre les jambes.


    l'autre soir il me file rancard. Chez lui vers 22h. quand je me pointe il est déjà bien allumé et ne porte qu'un Slip blanc. Pas le temps de boire ma bière qu'il ma déjà foutu sa teub dans la Bouche. Il est comme as Abdel, il va toujours à l'essentiel. je le sens hyper excité, il me claque le derche pendant que je m'enfile son gros zeub bien kiffant dans la gueule. je lui fait gorge profonde en lui malaxant bien ses bonnes couilles bien pleines de jus. Il gémit en me traitant de bonne petasse. Pas le temps de me prendre une bonne dose de jus sur la tronche que ça sonne à la porte. Il m'ordonne de me désaper complètement pendant qu'il va ouvrir. Il revient avec Hassan son cousin; un peu plus jeune mais le même physique, c'est Abdel avec 10 ans de moins.


    Rapidement je me retrouve avec deux teubs à dégorger devant moi. La queue d'Hassan est courte que celle de son cousin, et de loin, mais très épaisse avec un gland énorme. Il va me niquer la mâchoire un long moment pendant qu'Abdel se paluche le chibre. Il a les yeux qui brillent, un vrai prédateur. Je me mets à remuer le cul histoire de leur faire comprendre ce dont g envie. Je suis toujours à pomper Hassan quand Abdel se fout à 4 pattes derrière moi pour me laper le fion comme un chiot. Ca me rend dingue et il le sait. je m'acharne sur son cousin, je lui bouffe les couille en le branlant serré. Il se met à gémir de en fort.


    Abdel se met à m'élargir le trou avec ses doigts. Je suis bien ouvert et il se décide à m'enculer. Juste au moment ou son gland encapotté me déchire le cul, Hassan me largue la purée sur le visage. Je tends le cul pour sentir la queue de Abdel me remplir les intestins, il se cale bien au fond de moi, je peux sentir ses couilles. Je prends la teub d'Hassan pour lui nettoyé le gland et Abdel se met à me ramoner doucement d'abord puis de plus en plus vite. Mes cris sont. Étouffé pendant la queue d'Hassan que j'ai gardée en bouche. je largue ma sauce une première fois sans me toucher sous les coups de boutoirs d'Abdel. C'est trop bon une bonne défonce, il me bourre à 4 pattes un bon moment, le temps qu'Hassan se remette à triquer. Il y va de plus en plus fort en me pénétrant de toute la longueur de sa bite. Il ne tarde pas à jouir inondant la kpote de bon jus.


    Hassan prend rapidement le relais et m'encule à son tour. Sa bite est plus épaisse et elle me dilate encore plus le fion. Il me fait mettre sur le dos sur la table du salon, relève mes jambes et me baise comme ca, debout. Abdel me verse le jus de sa kpote sur les tétons puis me les tiraille de plus en plus fort. il me branle la queue et me roule de gros patins bien humide. Je jouis d'un seul coup, puis Hassan me suit à son tour. J'ai le cul béant mais je suis au paradis. On se finit avec de la bière et je rentre chez moi comblé. Voilà c'est ma première histoire de cul à trois et il me tarde de recommencer. Farid
  • AUTOROUTE le 2017-Feb-06 11:41:37 AUTOROUTE a dit

    Je rentrais d'un Week End en province dans la mifa avec la caisse de mon reuf. J'avais du négocier hard pour qu'il me lâche sa grosse cylindrée tunnée à mort mais j'avais eu gain de cause. C'est comme ça que je me suis retrouvé sur l'autoroute à tracer sur le bitume en direction de Paname. J'étais tranquille, la caisse sautant aux rythmes des basses de mon CD de rap grâce aux amplis de psychopathe que mon reufré avait installé.
    A force de sentir les vibrations des gros coups de basse, j'ai senti la pression montée et je me suis vite retrouvé avec le levier de vitesse en action. J'aurais pu tenir le volant avec ma teub tellement j'étais chaud. Y' a des moments comme ça où tu contrôles plus, où le cerveau se met en off et c'est la teub qui dirige. Ca peut être n'importe où, n'importe quand, avec n'importe qui mais il faut que tu te vides !

    Et là pas de bol pour oim ça m'arrive en pleine autoroute. Tu peux toujours espérer choper un autostoppeur ici ! Au bout d'un quart d'heure, j'en ai mal à la teub de bander autant malgré mes caresses sur le jog pour essayer de me calmer un peu. Un panneau annonce une aire de repos dans quatre bornes, faut vite que je m'y arrête pour aller me branler dans les chiottes et me soulager enfin.
    Je me gare vite fait sous les néons blafards et je trace vers la boutique de repos. Direction les chiottes où la lumière trop vive m'explose les yeux, on se croirait dans un hôpital la dedans. ca tombe bien j'ai besoin de me soigner. Je me pose devant un urinoir pour sépi vite fait et me teub a du mal a giclé car je bande encore à moitié. Débarque alors un petit minet d'une vingtaine d'année en tenue de service avec sa serpillière. Il nettoie sans enthousiasme le sol crade et je remarque vite son regard insistant sur oim. Comme par hasard il vient nettoyer les urinoirs et matent avec vice ma teub en train de cracher un jet jaune et puissant sur l'émaille. Je secoue bien ma bite sous ses yeux et je lui lance un regard mortel.

    Je trace alors direct vers une cabine de chiotte et je laisse la porte entrouverte. Je suis à peine posé que j'ai déjà ressorti ma teub et que je commence à la branler doucement. Y'a pas de temps à perdre et je sais très bien que c'est ça qu'attend le petit dèpe de la station d'autoroute.
    Dix secondes plus tard il débarque comme prévu avec son balais et prend un air faussement surpris en ouvrant la porte et en tombant sur mon zeub en exhibition. Il s'avance sans dire un mot, lâche son balais et ferme la porte des chiottes. En deux secondes il glisse devant moi et sa bouche vient emboutir mon zboub direct. Sa langue chaude donne des petits coups sur mon gland circoncis et je lui chope la tête entre mes mains pour lui défoncer la gueule direct. Je suis och de chez och et j'ai trop envie de me vider sur sa face de lopsa bien docile.

    Le keumé s'agrippe à mes seufés et ma teub rentre et sort de sa bouche baveuse sans problème. Il a de l'expérience le petit pd et j'ai pas à pousser beaucoup pour que mes boules bien pleines viennent lui taper contre le menton et que mon gland aille taper contre le fond de sa gorge. Je le tire par les cheveux pour voir son regard soumis à ma bite se planter dans le mien. Il gémit comme une salope et commence à faire glisser sa combinaison de travail sur le sol crade.
    Putain cette petite chienne se ballade juste avec un jockstrap sous son habit de travail. Je vois son beau petit cul lisse et rond s'activer devant moi et alors que je lui bourre bien le gueule, il commence à se caresser le boule. Il lâche ma teub pour se mouiller les doigts en me lachant pas du regard puis replonge dessus en se mettant deux doigts dans le cul. Ca c'est du kiff ! Ma teub se raidit un peu plus et je sens que je ne vais pas regretter mon arrêt à la station de l'autoroute.

    Il sort une capote de sa poche et me la déroule sur le zboub avec sa bouche experte. J'ai comme l'impression que c'est pas une première pour lui de se faire retourner sur son lieu de travail. Il va se caler le cul bien tendu en arrière face au mur et je glisse derrière lui la queue bien emballée à la main. Je kiffe les stations sévices et je vais vite lui faire le plein !
    Je place mon zeub à l'entrée de son cul bien dilaté et je le lime avec force. Ca rentre sans problème et le keumé e tortille comme une chienne pour bien caler ma teub au fond de son trou. Je le pilonne comme u malade et sa face va s'écraser contre le mur crade au rythme de mes coups de butoirs. Je lui chope les eins et les malaxe à pleine main et le keumé décolle. Il se met à gémir comme une tepu et pousse lui même son boule sur ma bite pour bien se la rentrer au fond. J'ai même pas à gébou il vient s'exploser la chatte tout seul sur mon pieu bien raide. Trop c'est trop, je sors ma queue d'un coup et je le retourne face à moi. Il se jette sur mon morceau et retire le préso pour secouer ma teub à grands coups de poignets en donnant des petits coups de langue sur mon gland. En deux deux je balance mon jus qui jaillit dans tous les sens et va finir sa course sur les carreaux blancs des chiottes de la station.
    Le keumé est à mes pieds le torse couvert de foutre et me dit : "Si t'es encore chaud tout à l'heure, arrête toi à la cabine quatorze au prochain péage, j'ai un pot qui va bien kiffer de s'occuper de toi !"
  • BadBoy le 2017-Feb-12 09:00:08 BadBoy a dit

    Maxxie et ses potes rebeus
    Moi c Maxxie, 20 ans, et je vis près de Genève... Jsuis gay, mais un vrai mec quand même, ça se voit pas sur moi... Mes meilleurs potes le savent, mais j'me tappe pas l'affiche...

    Hier soir, je trainais vers chez moi, et j'avais pas trop envie de rentrer... J'décide d'appeler un de mes potes, un rebeu magnifique de 19ans, le mec de ma meilleure amie... Ca faisait depuis que je le connaissais que j'voulais m'le tapper, et il sait que j'suis pd, mais il s'en fout... Il est meme super affectueux avec moi...

    Il me répond qu'il est avec son ptit frère, et des potes à eux en train de bédave... Bien sur, je refuse pas et vais les rejoindre dans un terrain de foot désert à cette heure de la nuit, et assez caché...

    J'débarque avec mon bédo, et j'vois pleins de mes potes : Mehdi, Dawoud, Naîm, Jassim,Sofiane, Karim, Abdel et un dernier que je connaissais pas... Des beaux rebeux stylés de 18-19ans...

    La soirée s'passe, on bédave a mort, et on commence a être bien déf... J'commencais à surchauffer avec tous ces bogoss, et meme si en général j'suis plutot actif, bah j'voulais bien me faire tourner quand meme...

    Au bout d'un moment, je m'éloigne un peu pour aller pisser contre le mur des vestiaires... Dès que je finis, j'entends du bruit derrière moi, c'est mon pote Mehdi, qui commence à pisser lui aussi... J'kiffais ce mec depuis la première fois, comme tous ses potes d'ailleurs... J'commence a m'approcher en faisant semblant d'etre défoncé pour voir sa bite... Lui est tellement mort, il bouge sans arret, et par moment je vois sa queue... Elle a l'air assez fine mais bien longue, putain, j'en peux plus...

    J'ai du penser trop fort, parce qu'au même moment il me matte en train de fantasmer sur son zob, et me lance "Tu veux pomper?"

    Putain, ça m'excite trop, mais en même temps j'ose pas, j'me dis que c'est peut-être un sale coup, et j'veux pas tomber dans le panneau... Il voit que j'hésite et me lance : "tu sais, on sait tous pour toi, Dawoud nous a dit... On s'en fout t'as vu, t'es notre pote, alors fais toi plaisir!".

    Putain, il m'en fallait pas tant ! En deux deux je me retrouve à genoux devant ce zob magnifique qu'il m'enfonce direct au fond de la gorge ! J'en peux plus, j'suis enfin en train de pomper un de mes fantasmes !

    2 minutes après, 2 autres se pointent, et dès quils voient le spectacle ils crient : "putain les mecs, venez voir!"

    J'suis devenu fou, j'en revenais pas. En 5 minutes j'avais 8 bites de rebeus autour de moi, qui demandaient qu'à remplir mes trous ! Et des belles en plus, entre 17 et 25cm je dirais...

    Je suce toutes ces bites comme un fou, j'me lache à fond et eux aussi ! Ils m'insultent, me traitent de chienne, de salope, de tire-jus... C'est pas mon style normalement mais cette fois oui, j'veux bien etre tout ça !!!

    Le premier mec, Jassim, est le premier à gicler, et il m'en fout plein le torse... Un 2ème, mais je ne sais meme pas qui, fais de meme par dessus mon épaule... Les 6 restant décident enfin de passer aux choses sérieuses... Les mecs me relèvent, et m'appuient conte la barrière, le cul bien écarté... Là je sens des crachats, des tappes et des doigts dans mon cul... Je sais pas combien ils en mettent mais putain ils me déchirent...

    Ils me baissent en avant, et je me mets à sucer 2 queues... C'est à ce moment que je sens Dawoud, le mec de ma meilleure amie, celui que je kiffe vraiment, s'appuyer contre moi, et me cambrer le bassin... Il me sert fort contre lui, me parle à l'oreille, et je sens sa bite énorme et large commencer à entrer... Je crie, mais les 2 mecs que je pompais m'enfilent leur bite pour me faire taire... Et Dawoud commence à me limer, à fond, de plus en plus fort, j'en peux plus, jsuis en train de me faire déchirer le trou, et c'est pas fini!

    Après m'être fait ramoner à fond par les 6 mecs, ils me poussent encore plus loin... Je suis empallé sur le pieu de Dawoud quand Mehdi, grâce à qui cela est arrivé, est venu se placer derrière moi, et j'ai senti sa bite pénétrer dans mon trou déjà occupé par Dawoud... Là j'ai cru crever! On ne m'avait jamais fait aussi mal et autant de bien en meme temps, j'étais au paradis, sans parler des autres bites que je pompais comme une chienne...

    Les mecs continuaient à cracher, à m'insulter, sauf Dawoud, toujours tendre, qui me fixait dans les yeux sans cesse...

    J'ai encore reçu quelques bonnes giclées de jus sur le torse, j'avais les pecs dégoulinant de sperme, et il n'en restait plus que 3, les 2 dans mon cul et Jassim... Tout d'un coup, je sentis Mehdi accèlérer le rythme, s'essouffler, jusqu'à balancer sa purée dans la capote mais toujours dans mon cul ! Il a continué à me limer, avec la bite de son pote, c'était encore meilleur maintenent que j'avais la chatte bien ouverte ...

    J'ai fini par me faire juter dessus aussi par Jassim et Dawoud...

    Putain, quelle soirée!
  • BadBoy le 2017-Feb-12 09:27:44 BadBoy a dit

    Marrakech, la surprenante.
    Sous prétexte qu’il avait réussi à m’avoir, il pensait avoir l’exclusivité. Il avait juste ouvert mon appétit et j’avais soif de sexe interdit.
    Un soir, après un petit repas sur la Place Jama Elfna, Fouad me raccompagnait en voiture à La Palmeraie. Dans la pénombre de la voiture, je mis ma main sur son paquet. En quelques secondes, Fouad réagit rapidement et son sexe devint très dur. Son gland formait un chapiteau sous son pantalon et je commençais à masturber sa verge malgré l’épaisseur du pantalon. Je l’excitais comme un gamin qui avait un nouveau jouet. Je me suis surpris à jouer l’allumeur mais ce jeu ( jeu de main, jeu de vilain) n’allait pas être sans conséquence. Fouad me disait : « la bouche, vite !! La bouche !! ». Je n’en fis rien ; je le laissais dans sa libido.
    Arrivé devant la maison, il prit ma tête et la mit sur son zip et pressa ma tête fortement. Il se dézippa et fit sortir sa queue. A peine dehors, elle pénétra ma bouche. Son odeur de mâle m’excita et je me mis à lui faire une gorge profonde, chose impensable au début. Quand j’ai senti son gland dans ma gorge et ses gémissements qui en découlèrent, je surpassai rapidement mes limites. Tout en le limant, je fis descendre son pantalon et pris son paquet de testicules et les serrai fortement. Fouad adorait. Sa queue devenait bouillante. J’altérais pression de son paquet et masturbation de sa verge. Ma bouche, quant à elle, faisait ressortir les veines de sa grosse queue courbée.
    Pour une raison qui m’échappe encore, Fouad prit son portable et appela un de ses collégues. Je me suis redressé et il me mit à l’amende par une totale indifférence... Il discuta sans se soucier de moi. Il raccrocha et me dit : « je te fais une surprise ». Il remonta son pantalon et nous sommes sortis de la voiture.
    Nous sommes rentrés et il me demanda de lui faire confiance. En quelques minutes, on toqua à la porte et j’ouvris. Je vis un homme qui voulait voir Fouad. Fouad me dit : « Cadeau !! »
    Que devais je faire ? Refuser le deuxième partenaire ? Ou tenter l’expérience. Je regardai droit dans les yeux de Tiff ( un diminutif, il me semble ) et je lui dis simplement « OK ». Fouad et Tiff se firent un clin d’œil et me voilà assis entre les Deux. Fouad m’embrassa et Tiff retira ma ceinture et sortit ma verge molle. Il s’abaissa et commença à me sucer. A ce moment là, la confiance s’installa. Je sentais que Fouad avait redoublé son excitation. Ses roulages de pelles étaient très viriles. Fouad ressortit sa queue et Tiff astiqua Fouad. Je suis allé chercher la Queue de Tiff ( raide de chez raide) et le limai à mon tour. Je n’avais jamais vu une queue aussi droite. Fouad assis, Tiff en travers du canapé et moi à genoux sur le sol entrain de sucer ma deuxième verge marocaine.
    Ensuite, les deux compères me déshabillèrent. Puis vint leur tour. Nus dans ce salon, je me suis allongé sur le tapis. Tiff se mit au dessus de ma tête et Fouad me demanda de lui lécher l’anus. Je me suis exécuté . Fouad me suçait. Je sentais le paquet de Tiff sur mon menton et voyais son anus se dilater. Un moment sexuel improbable pour moi au moment où j’ai posé un pied au Maroc.
    Fouad s’absenta quelques secondes. Il mit délicatement un préservatif sur ma verge. J’entendis un cracha… Mais que faisait -il ? Fouad prit ma verge et la mit contre son anus. Il me chevaucha et commença à se faire sodomiser. Dans un moment de réflexion, je me dis que j’allais sodomiser cette masse virile… Je n’en revenais pas. Il se faisait des va et viens et se faisait du bien à croire ses gémissements. Tiff se leva et se mit à défoncer la bouche de Fouad. Je n’en croyais pas mes yeux. Moi le passif, mes TBM actifs se transformaient. La queue de Fouad était belle et bien en érection. Aucun doute, il aimait se faire prendre et sucer en même temps. Ce spectacle avait activé mon envie d’éjaculer ou jouir, je ne sais pas quel terme employer. Je me suis contrôlé et tant mieux… Fouad se retira et changea le préservatif. « Un deuxième ? Mais pourquoi cette futilité ? ». Tiff reprit la place de Fouad et me voilà reparti à limer un mâle. Tiff se masturba et suça goulument mon guide… J’étais aux anges. J’ai compris que j’aimais aussi être actif. Ce jeu dura un moment.
    Les deux compères s’arrêtèrent et Fouad s’allongea et se protégea. Tiff de même. Instinctivement, je me suis mis sur Fouad et mis sa queue dans mon anus. C’est rentré direct sans douleur. Mon érection était encore plus forte. Tiff se positionna derrière moi et mis son gland sur mon anus qui recevait déjà une queue. Double pénétration ??? Je me suis laissé aller. Fouad s’arrêta et Tiff me pénétra aussi. Le plaisir devenait douleur mais j’adorais. Je défiais mes lois anatomiques.
    Deux verges me défonçaient. J’étais redevenu passif, comme quoi tout peut s’inverser en quelques minutes. Tiff se retira et mit sa queue dans ma bouche. Je lui ai fait quelques gorges profondes et m’éjacula sur le visage sans pitié. J’étais déguisé. Fouad se mit à jouir dans sa capote tout en me limant. Je me suis masturbé et mis mon sperme sur son torse.
    Tiff partit se doucher et s'en alla comme il était venu. Pas d’au revoir, juste un petit signe de la main.Tranquille, comme ils disent. lol.
    « Cadeau ! » me dit Fouad. Effectivement, quel présent …
  • Offre masturbation et fellation à jh (Île-de-France, Montreuil) le 2017-Feb-20 15:33:07 Offre masturbation et fellation à jh (Île-de-France, Montreuil) a dit

    J'offre séance de masturbation ou fellation .
    Je me déplace .
    Discrétion garantie.
    Puceau, timide et jeune qui porte les fringue de sa copine ou de sa soeur, vous êtes les bienvenus.
    Photo et description s'il vous plait.

Mots-clés populaires

Informations

Voir plus d'informations